No Difference va enflammer le Stade de France le samedi 17 mars

Après une courte pause, qui a permis à tous ses membres de recharger leurs accus et de peaufiner leur préparation pour une année qui s’annonce très chargée en événements sous haute tension, l’équipe de No Difference repart de plus belle.

Pour une épreuve très particulière et qui constituera une première en Europe. En l’espèce une Sprint Stadium (6 kilomètres +) qui se déroulera samedi 17 mars prochain au Stade de France ! Cette célèbre enceinte qui accueillit la finale de la Coupe du Monde de football 1998 que la France remporta, les organisateurs l’on expressément choisie. Car cette épreuve se veut désormais le pendant européen de celle qui se déroule aux Etats-Unis. Et que les athlètes de l’association genevoise avaient déjà découverte l’an dernier à New-York.

Un travail spécifique a évidemment été effectué pour ce rendez-vous unique dans l’année. « Il a fallu mettre l’accent sur la vitesse, l’explosivité et une condition athlétique très poussée pour affronter ce parcours particulier. Totalement différent de ceux pédestres, pentus, boueux et piégeux que l’on connaît d’habitude. Un challenge à part », souligne Claudio.

C’est une équipe très soudée et toujours plus nombreuses en fonction de l’énorme et réjouissante expansion de No Difference qui va se rendre à Paris. Accompagnée d’un staff toujours plus fourni. Au team Image constitué d’Aldo et Mélina s’ajoute Alain pour la logistique.

Du côté de la participation, Pascale, Julien et Anthony en situation de handicap seront présents en terre parisienne. Accompagnés par les binômes Lucie, Claudio, Sammy et Alexander. De plus la « binomania » poursuit sa conquête des passionnés de la cause. Caroline, Claudia, Jessica, Saïd et Ali, vont ainsi s’aligner en France. Le parcours ? Pour le moins escarpé : escaliers, gradins, piste d’athlétisme vont se succéder. Sans oublier l’enceinte du Stade de France et les vestiaires où se dérouleront des épreuves insolites.

En tout, trente obstacles seront disséminés au long de ce parcours exceptionnel. Où l’équipe de No Difference va s’employer au maximum pour réaliser de grandes performances. Et sans retenue, puisque la sécurité a encore été renforcée pour éviter tout accident. A noter encore ce constat ô combien réjouissant : de nouveau athlètes en situation de handicap vont suivre cette année la voie tracée par Julien et Claudio. Ils nous viennent notamment des Etats-Unis, de la France, de la République Tchèque et du Japon. Voilà qui s’ajoute à la croissance vectorielle des candidats aux diverses Spartan Race…

Communiqué de presse
Jean-Antoine Calcio