L’apothéose pour Anthony

Terrible, le parcours que devaient affronter Anthony et son binôme Claudio. A l’enseigne du championnat du monde Trifecta des Spartan Race, qui s’est déroulé ce week-end à Sparte. Une épreuve terrible; par ses obstacles, ses multiples pièges dont l’eau, élément adverse principal, que les concurrents ont eu à affronter.

Qu’importe l’adversité. Anthony et Claudio ont une fois de plus surmonté les obstacles. Fidèles à l’incroyable série d’exploits qu’ont réalisés les athlètes de No Difference. Sans jamais faillir; depuis si longtemps!

Voilà donc une nouvelle performance exceptionnelle à mettre au crédit d’un tandem phénoménal qui a réussi un nouveau sans faute. Au travers d’une complicité sans égale qui leur a permis de surmonter les difficultés les plus rudes.

En Grèce, les adversaires s’annonçaient redoutables. Des concurrents d’une valeur formidables, venus de…60 pays. Qui se trouvaient réunis pour conquérir le titre planétaire suprême. Une vraie pléiade de champions!

Préparés comme jamais les deux athlètes ont répondu à l’attente de l’Association et de leurs supporters. En répondant du tac au tac aux organisateurs qui avaient décidé de durcir encore l’épreuve. Les données ont en effet été changées: samedi la Super et la Sprint et dimanche la Beast. Une inversion des épreuves,  façon diamétralement différente de gérer l’effort et de l’amplifier. Sans oublier que les distances – et consécutivement les efforts – avaient été considérablement augmentées: 9 kilomètres pour la Sprint, 19 pour la Super et 30 pour la Beast. Championnat du monde oblige…
Les deux représentants de No Difference, suivi par Aldo, le chef média présent en Grèce ont réussi une performance exceptionnelle. Qui confirme une extraordinaire préparation physique et mentale. Pour preuve, les formidables classements personnels. Anthony a terminé sixième dans la catégorie open 25-29 ans et Claudio premier dans celles des open + 50 ans. Tout simplement fantastique.

Même si le site de Sparte leur est apparu paradisiaque à leur arrivée, ils ont vécu trois jours terribles au niveau psychique et physique. « Pour pouvoir aborder en toute sérénité ce terrain extrêmement redoutable, Claudio a du véritablement trouver les mots pour me redonner confiance et comme à son habitude mission accomplie ! » nous confie Anthony.

Pour eux, le moment est venu de prendre un peu de repos. Tout comme pour les autres représentants de No Difference. Nul n’a failli, c’est tout simplement fabuleux. Une trace indélébile que l’histoire de cette Association pionnière et qui ne cesse de grandir. Dans la dimension et le respect…

Soulignons encore que le binôme Pascale et Lucie a aussi embelli le palmarès de No Difference en finissant le marathon de New-York en 7:58:19. Encore une superbe performance qui en dit long sur les valeurs d’une Association qui fêtera la fin de saison 2018 d’une équipe fantastique ce jeudi 8 novembre prochain dès 18 h. au Salon de l’Art du Mouvement dans le cadre des Automnales.

Communiqué de presse
Jean-Antoine Calcio