ENCORE UN SANS-FAUTE POUR NO DIFFERENCE

Mais où s’arrêteront les athlètes de No Difference ? Personnes en situation de handicap, binômes ou valides, ils ont une fois de plus répondu aux attentes samedi et dimanche sur et autour du circuit du Castellet. La plus grande délégation envoyée par l’Association – ils étaient dix-sept sur le site français – a une fois de plus réussi un sans-faute. Ce qui signifie que, depuis son engagement sur les Spartan Race, ses représentants – drivés de main de maître par Claudio Alessi – n’ont connu aucun échec.

Précisions que leur mentor – binôme d’Anthony sur la Beast (23 kilomètres +) – a tout bonnement réussi le meilleur temps des plus de 50 ans alors que son coéquipier était crédité de la 7e performance dans sa catégorie d’âge. Ce qui leur a d’ores et déjà ouvert les portes des Européen 2018. De plus, le team formé de Pascale, Claudia, Caroline, Ali, Sammy et Alex a rallié l’arrivée sans encombre. Tout comme Manu en solo, lui qui a réalisé une magnifique performance sur les trois épreuves. « Je suis très satisfait de cette course menés tambour battant. De bon augure avant la prochaine échéance qui se déroulera à…Sparte début novembre », lance Anthony.

Alice – non voyante – a couru sa toute première course, la Super (13 kilomètres +) avec Claudio. « Elle a magnifiquement réussi ses débuts, confie-t-il, en faisant preuve d’une volonté et d’un courage extraordinaires pour son baptême du feu. Et je la remercie infiniment pour la confiance qu’elle m’a donné. Pour ma part les enseignements emmagasinés depuis nos débuts avec Julien m’ont beaucoup aidé ».

Enfin le point d’orgue de cette étape hexagonale était constitué par une Sprint (6 kilomètres+) qui s’est courue durant la nuit de samedi à dimanche. Qu’Alex aide-coach de l’association, Sammy, Ali, Jessica, Claudia et Manu ont terminé victorieusement. Tout comme le binôme formé de Julien et Claudio. «J’ai ressenti une super-perception. Courir de nuit, constituait pour moi une expérience hors du commun », sourit Julien. « Je l’ai trouvé plus décontracté que d’habitude. Un phénomène d’ordre psychologique sans doute. Mais qui a généré pour nous deux des sensations nouvelles. Avec ma lampe frontale qui ne portait pas plus loin que 5 mètres, les conditions se sont révélées bien différentes que d’habitude ; mais tellement exaltantes ! »

Et Claudio d’ajouter : « Après les parcours extrêmement escarpés de Morzine et d’Andorre, celui du Castellet ne comportait pas de difficultés extrêmes, même si le tracé avait été inversé par rapport à l’an dernier. Sans doute pour troubler les souvenirs acquis en 2016. En revanche, les obstacles se sont montrés terriblement sélectifs ; dont un incontournable, qui conditionnait irrémédiablement la poursuite de nos efforts. En fait, il s’agissait d’un tracé sur lequel il fallait privilégier le rythme. Finalement tout le monde s’est sorti à merveille des pièges proposés par les organisateurs. L’équipe média composée d’Aldo, Alain, Mélina et Ricardo ont fait un travail éblouissant et le rendu est à voir dès maintenant sur nos réseaux sociaux. ».

Voilà qui démontre une fois de plus que les immenses efforts consentis à l’entraînement payent pour les athlètes de No Difference. « Je constate une réjouissante progression d’ensemble du groupe. Qui se traduit par une amélioration constante dans les classements. Comme le prouve les résultats enregistrés au Castellet, où 8000 (!) concurrents étaient présents », se réjouit Claudio.

Il poursuit : « Il convient surtout de souligner l’aspect médico-sportif de notre engagement dans les Spartan Race. Les athlètes en situation de handicap se forgent de réelles améliorations de leurs conditions de vie. Au fil des préparations et des épreuves ils améliorent leur force, leur mobilité, leur équilibre. Sans oublier d’autres paramètres comme la vitesse, le souffle, la coordination ou la confiance en soi. Et puis, le constat qui me réjouit le plus, c’est l’assiduité à l’entraînement, l’altruisme et le partage entre tous. La présence de la Swiss Team de Karaté Kyokushin qui a su aider, soutenir et accompagner les personnes en situation de handicap !»

Communiqué de presse
Jean-Antoine Calcio