UN DÉFI EXTRÊME POUR TERMINER

Reykjavik, 200.000 habitants, les deux tiers de l’Islande, la capitale la plus septentrionale du monde. C’est là que les athlètes de No Difference vont disputer leur dernière épreuve de l’année 2017. Un défi extrême dans des conditions dantesques. Vous pensez, à moins de 250 kilomètres du cercle polaire !

«Nous partons jeudi pour disputer la première Ultra World Championship de l’histoire des Spartan Race, dans la pénombre totale de l’hiver polaire. Le départ sera donné samedi 16 à midi et la course durera jusqu’au lendemain à midi. Vingt-quatre heures d’efforts en perspective », précise Claudio Alessi le binôme d’Anthony Proz ; alors qu’Alexander Neimann courra en solo et que Manuel Junquera et Jill Campart s’aligneront sur le sprint (6 kilomètres +) ».

Il s’agit d’une durée maximale faut-il préciser. « En effet, il faudra accomplir six boucles de neuf kilomètres pour que notre performance soit avalisée. Reste à savoir le temps qu’il faudra pour y parvenir. Et aussi l’état de forme physique et surtout mentale… », confie Claudio le sourire en coin.

La délégation, flanquée comme d’habitude du staff média formé d’Aldo Viola et d’Alain Pittet partira jeudi. « Important, car il faudra s’habituer aux conditions et particulièrement au froid. En principe la température doit osciller entre -3 degrés le « jour » et -15 « la nuit ». Deux jours ce ne sera pas de trop pour s’acclimater. Surtout qu’un terrible pensum les attend : la neige, l’eau, les geysers et 23 obstacles terribles établis dans le relief du parcours ».

Pas étonnant que la sélection a été impitoyable pour faire partie des 1000 concurrents admis pour cette première. L’Ultra Beast de Morzine a constitué une étape déterminante. Alexander a été admis pour ses qualités intrinsèques et son énorme mérite d’accompagnateur. Anthony parce qu’il a terminé 22e des 27-30 ans et Claudio en tant que 1er des +50 ans. On leur souhaite le meilleur, force et courage pour cette magnifique aventure humaine.

Communiqué de presse
Jean-Antoine Calcio